Hôtel à insectes fabriqué en bois de palettes

Hôtel à insectes fabriqué en bois de palettes

Voilà, c’est fait ! J’ai moi aussi réalisé mon hôtel à insectes et comme j’adore la récup, je n’ai utilisé que du bois de palettes et rien de plus !
Pour vous en faire profiter, j’ai pris des photos pour vous montrer les différentes étapes si jamais vous souhaitez vous lancez vous aussi.

Pourquoi avoir fait un hôtel à insectes ?

Tout d’abord car j’adore la nature, les oiseaux, les plantes, les animaux enfin brefs dès que j’ai entendu parler d’hôtel à insectes cela ne m’a pas laissé indifférent.
J’ai fait quelques recherches, à quoi ça sert, pourquoi, comment et finalement ça m’a plu !
J’ai pour projet de réaliser un potager en palettes sur sol et hors-sol alors si je peux aider quelques insectes en retour d’une bonne protection « c’est tout bénef ».

Comment et avec quoi ?

J’ai regardé quelques vidéos sur le net et pour être honnête je me suis plus inspiré du design que des dimensions et du bois utilisé.
Pour ce projet, je n’utiliserais que du bois de palettes, pas de chevron ou bois de coffrage etc.
L’objectif est de fabriquer un hôtel à insectes peu onéreux, efficaces et beaux visuellement parlant.
Il y aura plusieurs casiers pour attirer les « pinces oreilles », les coccinelles, les abeilles et plus encore.
Sur le web, il existe déjà quelques créations d’hôtel en bois de palettes comme l’image ci-dessous mais le design ne me plaît pas.

 

Le gros challenge !

Ce serait plus simple s’il n’y en avait pas mais je vous avouerais que cela serait moins amusant, en effet c’est le challenge qui m’a poussé à fabriquer mon propre hôtel à insectes.
Certains ne vont peut-être pas me croire mais c’est ma première réalisation terminée que ce soit en bois de palette ou pas. En effet je me suis découvert cette passion depuis peu du coup avec un peu de motivation j’y suis arrivé !
Pour vous dire, il y a quelques années je voulais avec ma copine fabriquer une maison pour les oiseaux, vous auriez vu l’état de la cabane… Même un olivier de 100 ans n’aurait pas supporté son poids, c’était un simple cube, ouvert sur l’avant, mon Dieu quand j’y pense j’en rigole encore..

Enfin bref, vous allez voir que l’utilisation de bois de palettes n’est pas si simple :

  • Les planches sont courbées suite à une charge importante.
  • Les planches sont rarement de la même largeur.
  • Les planches sont rarement de la même couleur.

Vous l’aurez compris, il faut trier, essayer, comparer pour arriver à avoir de bonnes planches de palettes.
C’est pour moi une étape très importante car ces planches vont être la base de mon projet et puis comme ça je suis certain de ne pas avoir de surprises par la suite.

 

Le Plan :

Pour être honnête j’ai commencé à fabriquer mon hôtel sans aucun plan, c’est au fur et à mesure que j’ai réalisé celui-ci, du coup je vous ai mis mon brouillon au propre et en 3D

 

Les outils utilisés :

scie à onglets metabo - astucesenligne.fr Ponceuse RYOBI - Astucesenligne.fr

Scie à onglets, Ponceuse, vis à bois, équerres de renforcement, Perceuse, Visseuse ainsi que de la colle à bois.

 

Le prix total du projet

Comme c’est un projet uniquement réalisé avec du bois de récupération, cela ne m’a pas coûté grand-chose puisque j’avais déjà quelques vis et équerres.
Le coût total est de 3,20€ (grillage et colle à bois).
Si je devais ajouter le prix des vis et des équerres le prix serait de 10€ maximum pour le tout.
Pour vous donner un ordre d’idées la cabane à insecte ci-dessous est affichée à 349 € sur Achatnature

 

1. Création du coffrage de l’hôtel à insectes

J’ai commencé directement par cette étape afin d’avoir un support pour le reste de l’hôtel. (ce n’est pas celui de l’image qui appartient à un autre projet mais c’est le même principe)

 

2 : Premiers visuels de l’hôtel

Comme dit précédemment je n’ai pas vraiment utilisé de plan du coup j’ai essayé plusieurs modèles en fonction des idées qui me passer par la tête (et encore je vous propose seulement deux photos sur une vingtaine).

Hotel à insectes - astucesenligne.fr Hotel à insectes

 

3. Aller je me lance

Une fois l’idée validée, j’ai commencé à coller deux planches de palettes afin d’avoir assez d’espace pour y placer mes pots en terre qui font approximativement 10cm de largeur.

Collage des planches de palettes - Astucesenligne.fr

En attendant que la colle sèche, j’en ai profité pour planter quelques graines de salades, poivrons et de persils dans des rouleaux de papiers wc comme ici : 10 idées pour réaliser vos semis

Semis papiers wc - astucesenligne.fr

N’ayant pas encore d’arrosoir, j’ai fabriqué le mien en deux secondes à l’aide d’un clou, d’un marteau et d’une bouteille en plastique.

DIY arrosoir avec une bouteille en plastique - astucesenligne.fr

 

4. Le contour est à présent terminé !

J’en ai profité pour solidifier le tout avec quelques vis et équerres que j’avais en rab.

 

 

5. C’est long la colle !

Même chose pour les différents étages puisque j’ai utilisé deux planches pour les côtés, il me faut donc absolument en utiliser deux pour les casiers.

Cette fois, je patiente en coupant quelques morceaux de bois d’environ 14 cm à la scie puisque je n’ai pas de sécateur sous la main…
Cependant attention à tenir le bois avec une planche il a tendance à tourner et mon index en a subi les conséquences, on peut dire que j’ai eu de la chance oui !

 

6. Conception du casier du haut.

Pour ce casier, j’ai choisi d’y placer deux pots en terre et pour cela il me faut mettre des crochets !

 

Une fois les crochets en place, j’ai simplement déposé un bout de bois dans le pot auquel j’ai attaché de la ficelle.

 

 

Voilà qui devrait être bon, il me restera plus qu’à y mettre de la paille !

 

7. Mise en place de la première étagère

L’étagère est vissée aux parois pour plus de stabilité, même s’il est vrai que rien n’y sera déposé.

 

8. Mise en place des étagères

Ça avance, je commence déjà à imaginer mes casiers, d’ailleurs je ne peux m’empêcher d’essayer quelques trucs par si et par là.

 

9. Les casiers

Rien que d’en parler, j’en ai la nausée ! Cette étape m’aura donné un mal de tête tellement j’ai réfléchi moult et moult fois à leurs dispositions.

J’ai eu la bonne idée de mettre une planche de travers car je trouvais ça sympa, fort heureusement pour moi, ma scie à onglets me permet de couper en biais…

Hôtel à insectes

Voilà, la première « grosse partie » est terminée ! Oui… je sais… je n’ai pas pu m’empêcher d’essayer mes casiers, je suis pire qu’un enfant pour ces choses-là.

 

10. Le toit de mon hôtel à insectes

Voilà c’est l’étape finale, celle qui m’a pas mal posée de problèmes puisque je n’avais pratiquement plus de bois de palettes de la même largeur…
J’ai donc coupé des chutes de palettes en triangles pour la conception du toit.

 

Une fois cela fait, j’ai trouvé des planches aux couleurs me faisant penser à des tuiles, j’ai donc sauté sur l’occasion pour les utiliser pour le toit.
D’ailleurs en parlant du toit, j’hésite à en faire un abri à oiseaux comme il y a pas mal de places … Bon pour le moment je n’ai pas de cloche donc ça attendra !

 

 

La phase construction est à présent terminée. 

Hotel à insectes fabriqué par David pour le site astucesenligne.fr Tout droit réservé astucesenligne.fr

 

Et voici l’hôtel terminé.
Il ne me reste plus qu’à placer le grillage du bas.

Si j’ai pu réaliser ce type de projet, rassurez-vous vous pouvez aussi le faire !
C’est assez simple, d’ailleurs c’est plus simple que de monter un meuble IKEA …

Lisez cet article : Comment aménager un hôtel à insectes (en cours d’édition).

 

Merci et à bientôt sur astucesenligne.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *