Pratiquer la permaculture en lasagne pour un potager biologique

Pratiquer la permaculture en lasagne pour un potager biologique

Pour obtenir une bonne « lasagne », il faut de bons ingrédients, et comme pour une recette de cuisine il est important d’y mettre les bonnes quantités !
Découvrez comment réaliser un potager 100% biologique avec la permaculture en lasagne.

Qu’est-ce que la permaculture en lasagne : 

La permaculture en lasagne c’est plusieurs couches superposées de matériaux ligneux (carbonés) et de matériaux verts (azotés).

Ce type de culture est utile si votre terre est caillouteuse ou de mauvaise qualité puisque nous ne planterons pas nos plantes à même le sol, elle permet également de contribuer à la constitution d’un humus riche et équilibré.

Cette pratique est de plus en plus utilisée par les jardiniers qu’ils soient amateurs ou confirmés attirés par la vie dans le sol puisque dans cette pratique nous travaillons coude à coude avec nos amis les insectes.

Comment la pratique-t-on :

Si aujourd’hui je peux vous en parler à travers ce blog, c’est grâce à un homme dont je ne me souviens déjà plus le nom ni la boîte malheureusement qui nous a fait participer gratuitement à une sorte de conférence lors d’une foire aux plantes et à la biodiversité à Arles (13), où il expliquait les différents avantages de la permaculture en lasagne.

Sur le schéma ci-dessus vous pourrez constater les différentes couches d’une permaculture.
Comme disait Mr X (l’homme dont j’ai oublié le nom), il faut un équilibre irréprochable pour avoir un très bon humus, c’est pourquoi je vais suivre son exemple (ci-dessous).

Il vous faut d’abord placer du carton non coloré de préférence et dépourvu de scotch.
Le carton empêche les mauvaises herbes de pousser et comme vous le savez peut-être déjà, le carton est biodégradable donc au bout d’une année vous n’aurez plus de carton sous votre permaculture.

permaculture en lasagne

Ajoutez à cela une deuxième couche qui sera quant à elle constituée de branches de bois plus ou moins fines. Le bois apporte de la cellulose qui va être consommée par énormément de micro-organismes mais aussi de la lignine qui sera attaquée par les champignons. (Les champignons vont détruire le bois ce qui permettra aux insectes d’y pénétrer plus facilement).

Nous avons nos premières couches, il faut à présent ajouter de l’azote, pour cela il faut du vert et uniquement du vert.
Monsieur X dans son cas nous parlait de tonte de gazon qui au final est une très bonne idée puisque cela évite de la jeter.
Si vous optez pour du gazon, mettez simplement une fine couche, car trop épaisse celle-ci sera compacte ce qui risquerait d’asphyxier votre permaculture, il est possible de remplacer la tonte par des feuilles à partir du moment où elles ne sont pas sèches

permaculture astucesenligne

Ajoutez une couche de paille pas trop épaisse juste au-dessus de celle du gazon, la paille se décomposera tout comme le bois et assurera une couche d’air.

Au-dessus de la paille, déposez une légère couche de compost âgé de 4 et 6 mois au minimum, répétez les étapes précédentes sans les branches de bois jusqu’à retrouver la couche de paille.

humus permaculture astucesenligne

Vous pouvez ajouter du BRF ( bois raméal fragmenté) qui aura deux fonctionnalités, celle de pailler et celle de retenir la paille afin que celle-ci ne s’envole pas.

BRF astucesenligne.fr

Voilà c’est terminé ! Vous pouvez à présent planter vos légumes, fleurs et autres directement dans votre permaculture !
Pour conclure, la permaculture garde l’humidité et monte en température allant parfois jusqu’à 65 C° pendant la macération c’est pourquoi la hauteur optimale de ce type de potager et de 20 à 30 cm maximum…

Une réaction au sujet de « Pratiquer la permaculture en lasagne pour un potager biologique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *