Astuces en ligne
VOYAGES

Road-trip dans le Yucatán au Mexique

Road-trip dans le Yucatán au Mexique

Pour notre premier grand voyage, nous avons choisi de découvrir le Yucatán au Mexique. Après de longues heures de recherche sur de multiples sites, blogs, livres… nous avons définit notre parcours en road-trip sur les routes du Yucatán, pour une durée de 16 jours.

Nous vous proposons un récapitulatif complet de notre parcours, nos logements, nos activités… pour que vous puissiez vous en inspirer. Si vous souhaitez allier votre découverte culturelle à une découverte gustative, une revue des restaurants testés, évoqués dans l’article qui suit, est disponible en suivant ce lien : Revue food de notre voyage au Mexique

Globalement notre parcours nous a beaucoup plu, il alliait farniente en bord de mer et découverte des villes typiques de cette partie du Mexique, et bien sûr visite de nombreux sites archéologiques Mayas. Nous espérons vous faire voyager à travers cet article… Bonne découverte !


Découvrez l’itinéraire de notre voyage dans le Yucatán au Mexique 

Tout au long de cet article, nous détaillons les logements où nous avons séjourné et ce que nous en avons pensé. Certains sont exceptionnels et d’un très bon rapport qualité-prix. Nous sommes passés par deux sites : AirBnB et Booking. Si vous souhaitez réserver certains logements (ou activités) similaires aux nôtres sur AirBnB, cliquez-sur le bouton ci-dessous, Il vous donnera une réduction de 34 euros sur votre séjour.

Réserver sur AirBnB


JOUR 1 : CANCÚN / PLAYA DEL CARMEN

L’arrivée à l’aéroport Cancún dans la péninsule du Yucatán au Mexique est assez tardive avec le vol journalier depuis Paris. Nous avons atterri vers 18h30. Le temps de récupérer nos valises, de passer au bureau de change et de trouver la navette pour rejoindre l’agence de location de voiture, la nuit était déjà tombée. Nous avons attendu un long moment à l’agence de location, avant de devoir faire face à quelques désagréments (Article en cours de rédaction) et de pouvoir enfin récupérer notre voiture.

Conduire de nuit au Mexique n’est pas recommandé, encore moins avec une voiture inconnue et sans avoir au préalable pris connaissance du fonctionnement des routes en journée. Nous vous conseillons donc de ne pas trop vous éloigner de Cancún pour votre première nuit afin de ne pas prendre de risques.
Nous avions réservé une nuitée à Playa del Carmen (route : env. 45min). C’est pour nous la limite maximale pour ce premier trajet. Nous sommes arrivés à notre logement à 23h, heure locale. Il était déjà 6h du matin pour nous… BONNE NUIT.

Visiter Cancún Yucatán Mexique Logement : Lulu Rooms sur AirBnB 
Tarif : 18 euros / nuit
Avis : Satisfaisant pour une première nuit. Facile à trouver et ouverture via boîte à clés, ce qui est parfait pour une arrivée tardive. Le logement est propre et agréable.

JOUR 2 : PLAYA DEL CARMEN / AKUMAL / TULUM

Levés très tôt à cause du décalage horaire, nous nous dirigeons vers le centre-ville de Playa Del Carmen pour un bon petit-déjeuner au Madrez Café et pour nous mettre en quête d’une carte SIM (voir l’article « conseils pratiques » en cours de rédaction). La ville est encore calme, la plage est belle, mais l’ambiance n’est pas très typique. Playa del Carmen est une vraie station balnéaire. Elle peut avoir des côtés agréables si vous recherchez une ambiance festive et cosmopolite. En revanche si, comme nous, vous recherchez des endroits moins touristiques, inutile d’y passer plus d’une demi-journée.

Nous nous dirigeons en fin de matinée vers la magnifique plage d’Akumal (route : env. 25min). Des parkings payants sont installés en bord de route. Il faut ensuite se diriger à pied vers l’entrée du site qui est payante. Inutile d’essayer d’entrer gratuitement, nous avons essayé de trouver un accès, c’est peine perdue. Il ne faut toutefois pas passer à côté de cette plage en croisant de lune bordée de cocotiers, elle est superbe et les fonds marins sont très riches. Vous pouvez d’ailleurs y voir des tortues marines mais l’accès à l’eau est limité (à la taille). Des lignes de flottaisons délimitent l’accès à la baignade et vous devez vous acquitter d’un montant plus élevé pour aller plus loin dans l’eau ou pour aller à la rencontre des tortues.

Nous ne voulions pas payer pour voir des tortues nourries pour rester sur place, ni même payer plus cher pour pouvoir nous baigner. Nous avons choisi de marcher le long de la plage (à droite après l’entrée) jusqu’à être hors de la vue des gardiens. Après l’hôtel Secrets, la voie est libre. Il n’y a plus de lignes de flottaison et personne ne contrôle la baignade. Vous pouvez apporter vos masques et profiter librement du récif corallien. Nous n’avons malheureusement pas vu de tortues, mais de très beaux poissons (poissons-perroquets, poissons-anges) et plusieurs raies au bord de la plage. Avant de partir, nous avons choisi d’aller explorer l’autre côté de la plage (à gauche de l’entrée) ; cela vaut le coup pour avoir une vue d’ensemble sur la plage.

Plage des tortues Mexique , Playa del carmen

Informations pratiques Akumal :

  • Parking : 50 pesos (environ 2 euros) pour une durée illimité jusqu’à la fermeture du site.
    Nous vous conseillons d’avancer le plus possible et de ne pas vous arrêter aux premiers parkings rencontrés.
  • Entrée plage : 100 pesos / pers. (environ 3,80 euros)
  • Casier : caution de 100 pesos rendue à la sortie

 

Nous rejoignons ensuite Tulum dans la péninsule du Yucatán au Mexique (route : env. 25min) et nous installons dans notre logement où l’on profite d’un cénote quasi privatif. Nous finissons la journée par un dîner en ville au restaurant Sabor de Mar.

Cenote Akumal Yucatán au Mexique

Logement :  Cabañas Xacil-Ha sur AirBnB
Tarif : 45 euros / nuit (nous avons pris 2 nuits)
Avis : Le logement est très beau. Il s’agit de cabanes en bois en pleine nature. Les cabanes sont peu nombreuses et le lieu est calme et entretenu. L’ensemble est installé autour d’un petit cénote accessible gratuitement, près duquel se trouve également un bar en bois avec hamacs et balançoires et deux grandes piscines. Le rapport qualité-prix est donc très excellent.
 Ce logement fait partie du top 5 de nos logements préférés.

JOUR 3 : COBA / TULUM – Yucatán au Mexique

De bonne heure et de bonne humeur, nous partons à la conquête des ruines de Cobá (route : env. 40min) où nous passons la matinée. Les ruines sont disséminées dans une grande forêt et relativement éloignées les unes des autres (possibilités de louer des vélos ou de prendre un taxi-vélo). Nous vous conseillons d’y aller tôt car il y fait chaud, surtout pour l’ascension de la grande pyramide de Nohoch Mul et ses 113 marches en plein soleil. Même si vous avez le vertige, la vue vaut vraiment le détour : la forêt se déploie à perte de vue et donne le sentiment d’être « le maître du monde ».

 Informations pratiques Cobá :

  • Parking : 60 pesos (environ 2 euros)
  • Entrée : 80 pesos / pers. (environ 3 euros)

 

Ruines de Coba Mexique

Nous retournons ensuite profiter de calme de notre AirBnB, avant de nous diriger en fin d’après-midi vers les ruines de Tulum. Nous vous conseillons d’y aller avant 15h30 car il faut un certain temps pour faire le tour du site et ils « ferment » à 17h (nous avons été chassés par des gardiens armés de sifflets) ; le créneau de 17h à 19h (ainsi que de 6h30 à 8h) étant réservé aux personnes s’acquittant d’un tarif beaucoup plus élevé (3x le prix standard) afin de profiter de la luminosité et de la faible fréquentation pour faire des photographies. Le site est magnifique, très différent de Cobá, puisqu’il est installé sur un promontoire surplombant la mer des caraïbes. L’ambiance n’est plus à la forêt dense et sauvage… Mais c’est tout aussi beau. Vous pourrez observer de nombreux iguanes et, en début de parcours, quelques coatis très mignons et peu farouches.

Iguane Mexique Yucatán

A la sortie du site, il est encore tôt, nous flânons dans les rues de Tulum et allons déguster un cocktail au Batey mojito & guarapo bar, célèbre pour fabriquer son propre sirop de canne maison. Nous testons ensuite un restaurant très peu cher, recommandé par le Guide du Routard, El Rincón Chiapaneco (juste à côté du restaurant Sabor de Mar testé la veille).

 

JOUR 4 : MUYIL + SIAN KA’AN / BACALAR

Nous prenons, dès le matin, la direction de la réserve de Sian Ka’an à quelques kilomètres de Tulum (route : env. 30min). Il y a plusieurs moyens d’accéder à la réserve de Sian Ka’an : en allant du côté de Boca Paila pour une sortie en bateau sur la Laguna Campechén (comprend généralement : navigation sur la lagune, dans les canaux maya, observation de la faune et la flore, vue d’une ruine semi-immergée) ou bien opter pour la visite de la zone archéologique de Muyil, au terme de laquelle on accède à la réserve et à la Laguna Chunyaxché.

Nous avons opté pour cette formule et parcouru la zone archéologique de Muyil qui bénéficie d’un charme sauvage. Elle est implantée au milieu d’une forêt verdoyante et les ruines y sont plus brutes. Nous étions, de surcroît, très peu nombreux sur le site. Un vrai sentiment de liberté et la sensation d’être des explorateurs, le temps d’une visite !

Ruines Mayas Sian Ka’an Yucatán

Après de longues minutes de recherche (aucune indication), nous finissons par trouver l’entrée de la réserve qui se cache sur le chemin derrière la plus grande pyramide du site (n’hésitez pas à la contourner même si rien ne laisse entendre que c’est là). Nous serpentons dans la réserve jusqu’à la tour d’observation vertigineuse qui offre un très beau panorama sur la lagune. En continuant notre route, nous arrivons enfin au bord de la lagune où il est possible d’embarquer à bord d’une lancha.

Resserve de Sian Ka’an Yucatán au Mexique

Il y a très peu de monde, ce jour-là, à l’embarcadère. Un seul homme nous aborde pour nous proposer un tour de bateau d’environ 2h30, avec 40 minutes de flottaison dans les canaux, au tarif de 1000 pesos / personne (environ 40 euros). Le tarif est élevé, davantage que ce qui était évoqué dans les blogs ou le guide du Routard, mais nous n’avons aucun moyen de négocier car il n’y a personne avec qui partager notre bateau, ni d’autre compagnie pour faire jouer la concurrence.

Nous acceptons donc et embarquons SEULS avec notre guide, un maya qui parle français (une vraie chance !). Il nous décrit la réserve et les quelques oiseaux que nous croisons, nous accostons près d’un îlot où nous nous baignons quelques minutes avant de rejoindre le fameux canal où nous nous laissons dériver au milieu des palétuviers rouge.

Réserve naturelle de Sian Ka’an Mexique

 

 Informations pratiques Muyil / Sian Ka’an :

  • Parking : gratuit
  • Entrée sur le site de Muyil : 45 pesos / pers. (environ 1,80 euros)
  • Entrée dans la réserve de Sian Ka’an : 50 pesos / pers. (environ 2 euros)
  • Tour en bateau : 1000 pesos / pers. (environ 40 euros)

 

Nous rejoignons ensuite notre spot suivant, Bacalar (route : env. 2h). Après quelques difficultés pour trouver notre route, nous arrivons dans notre plus beau logement du séjour : une cabane éco responsable au bord de la lagune de Bacalar, une expérience à couper le souffle ! Nous ne résistons pas à l’envie d’essayer les canoës mis à notre disposition gratuitement pour découvrir la lagune au coucher du soleil, avant d’aller dîner au restaurant Bote de Leche.

Lagune aux 7 couleurs Bacalar

Bacalar Yucatán Mexique

 

Logement Aibnb sur la lagune aux 7 couleurs à Bacalar dans le Yucatán au Mexique Logement : AMACA on the Laguna sur AirBnB (nous avions la Cabaña Luna)
Tarif : 90 euros / nuit (nous avons pris 2 nuits)
Avis : Ce logement est vraiment magnifique, tant les cabanes (et leur salle de bain extérieure, le rêve) que le cadre qui est soigné, très beau et calme. Le ponton sur la lagune et les canoës / paddles à disposition sont un vrai plus.
C’était de loin notre logement préféré.

 


JOUR 5 : BACALAR

Ce matin-là, nous profitons des avantages de notre logement en faisant un long tour de canoë sur la lagune aux 7 couleurs de la péninsule du Yucatán au Mexique. Au lever du soleil, les couleurs de Bacalar sont vraiment magnifiques !

Lever du soleil Bacalar

En fin de matinée, nous rejoignons le centre-ville pour déjeuner. Attention, à Bacalar, beaucoup de restaurant servent le petit-déjeuner jusqu’à 13h et ne commence le service du lunch qu’après cet horaire. Nous avons donc pris des jus de fruits frais, accompagnés de tortillas offertes, et patienté un peu avant d’être servis au restaurant La Piña. Petite frayeur car le service est lent et nous avions rendez-vous pour un tour de bateau. De surcroît, au moment du paiement, MESAVENTURE, il nous manquait quelques pesos. Les serveurs ont été très compréhensifs et ont accepté que l’ont vienne régler la différence le soir.

L’après-midi a été consacré à un tour de 4h sur la lagune aux 7 couleurs avec Agustin, un guide local, qui nous a fait découvrir les cénotes, la ville depuis la lagune, des îlots et le gommage maya au sable soufré. Ce tour est un incontournable selon nous, nous avons passé un très bon moment.

 

Informations pratiques Tour en bateau à Bacalar :

  • Nous avons réservé l’expérience par AirBnB et nous avons été très satisfaits de la formule, c’est sans surprise et, au moins, inutile de chercher sur place.
  • Expérience :  Découvrez les cénotes et l’histoire de Bacalar
  • Tarif : 16 euros / pers.
  • Avis : Ce tour est super ! Agustin est un excellent guide, qui aime sa ville et la lagune et transmet ses connaissances avec passion. Il parle un espagnol très compréhensible. Il nous a également fait déguster des fruits « à la mexicaine », c’est-à-dire avec le fameux « chile » (piment mexicain).

 

Visiter la lagune aux 7 couleurs en bateau

Le soir, nous retournons au restaurant La piña pour régler ce qu’il nous manquait le midi et nous en profitons pour y dîner.

 

JOUR 6 : BACALAR / ESCARCEGA

Le jour 6 devait être consacré à la visite de Calakmul dans la péninsule du Yucatán au Mexique, site archéologique au cœur d’une réserve naturelle, mais nous avons été découragés par les nombreuses heures de route, dont une longue partie à 30km/h pour traverser la jungle jusqu’aux ruines. Et puis… nous étions tellement bien à Bacalar que nous avons finalement préféré y rester une journée supplémentaire. Nous nous levons tôt pour profiter d’un magnifique levé de soleil sur la lagune depuis le ponton de notre AirBnB et d’une matinée calme à lire dans les hamacs avec vue sur la lagune et à profiter une dernière fois des paddles.

Faire du paddle sur la lagune aux 7 couleurs Mexique

En fin de matinée, nous décidons de tester le restaurant Enamora le temps d’un brunch à l’ombre des caoutchoucs, avant de rejoindre la plage de Cocalitos pour profiter une dernière fois de la lagune. Cocalitos permet d’accéder à la lagune pour une somme modique. L’endroit est agréable, il y a de la musique, un petit snack, des balançoires et des hamacs dans l’eau. On peut également y observer de près les fameux stromatolites qui font la renommée de Bacalar en filtrant l’eau douce de la lagune.

 

Informations pratiques Cocalitos :

  • Tarif : 35 pesos / pers. (environ 1,50 euros), parking inclus.

 

stromatolites Bacalar

Profitez des hamacs dans l'eau turquoise de la lagune aux 7 couleurs dans le Yucatán au Mexique

Tacos et guacamole mexicain fait maison dans le Yucatán au Mexique

En milieu d’après-midi nous prenons la route pour enclencher la traversée du sud vers le nord de la Péninsule du Yucatán qui est longue (route : env. 3h30). Nous vous conseillons de ne pas partir trop tard, si vous ne voulez pas rouler trop longtemps de nuit. Nous roulons jusqu’à Escárcega que nous avions prévu comme étape avant de rejoindre Campeche. Cette ville n’a rien à offrir, nous dînons dans notre hôtel et prenons la route dès le lendemain matin.

 


Logement : Hotelito YAAKUNAH
Tarif : 28 euros / nuit
 Avis : L’hôtel et la ville n’ont rien d’exceptionnel, mais ce n’est qu’une étape, selon nous nécessaire sur cette longue route entre Bacalar et Campeche. Quelques bémols : peu de pression dans la douche (comme souvent au Mexique) et beaucoup de bruit la nuit. En revanche le restaurant de l’hôtel est très bien pour pas cher (145 pesos pour une assiette de fajitas et un sope).

 


 

JOUR 7 : CAMPECHE

Le matin nous prenons la route pour Campeche (route : env. 2h) et nous installons dans notre hôtel, avant de rejoindre le centre-ville. La ville fortifiée de Campeche est très jolie, avec ses maisons colorées et son vaste zócalo où se déroulent des spectacles typiques en journée et soirée. On se sent véritablement au Mexique dans cette ville ! Nous profitons de notre matinée pour flâner dans les rues et aller découvrir le mercado, une nouvelle plongée dans le vrai Mexique. Nous déjeunons dans la rue principale, bien que les restaurants soient un peu trop « attrape-touristes » pour nous (restaurant Menta Deli Rest).

Que faire à Campeche dans le Yucatán ?

Campêche, la ville aux façades colorées du Mexique

Nous continuons notre découverte l’après-midi en visitant le centre culturel El Palacio, sur le zócalo, et le musée de la culture maya implanté dans le fort San Miguel à l’extérieur de la ville. Nous nous baladons ensuite un peu en bord de mer (bien que la mer ne soit pas très belle à Campeche), pour observer les nombreux pélicans installés dans des épaves de bateaux.

Musée Maya Yucatán

 

Informations pratiques Campeche :

  • Autoroute entre Escárcega et Campeche : 75 pesos (environ 3 euros)
  •  Se garer pour se rendre dans le centre : il est possible de se garer gratuitement le long du bord de mer.

Centro cultural El Palacio : 10 pesos / pers.

  • Avis : il n’y a rien d’exceptionnel à voir, les dispositifs de médiation (maquettes interactives) ne fonctionnent pas, mais la vue surplombant le zócalo est sympa.

 Museo de la cultura maya : 45 pesos / pers.

  • Avis : ce petit musée vaut le détour, il n’est pas très grand (seulement quelques pièces), mais il permet de découvrir certains aspects de la culture maya par des unités thématiques bien construites, accompagnées de dispositifs de médiation intéressants. Le fort San Miguel fait également parti de la découverte

 

Le soir nous retournons dans le centre-ville pour profiter des spectacles offerts sur le zócalo. Nous assistons à un concert de marimba, avant de regarder le son et lumière sur la façade du palacio. Il est déjà tard pour trouver un restaurant et, en nous baladant, nous tombons sur des vendeurs ambulants. Nous nous mêlons aux mexicains et choisissons la file la plus longue pour être sûrs de faire le bon choix. Nous dégustons des marquesitas au fromage, des crêpes croustillantes typiques du Yucatán.

Savourez des délicieux Marquesitas à Campeche dans le Yucatán au Mexique


Logement : Hotel Malecón
Tarif : 33 euros / nuit
Avis : L’hôtel est très correct, il possède une piscine au sein d’un petit patio. Il est calme, un peu excentré du centre-ville, mais si vous avez une voiture ce n’est pas un problème. Le petit-déjeuner est compris et tout à fait correct. Il y a un buffet avec des boissons et quelques produits de bases et on peut ensuite commander un plat au choix (nous avions pris des pancakes et une omelette).

 

JOUR 8 : UXMAL + CHOCO STORY / MERIDA

Nous prenons la route en direction de Mérida, en faisant un crochet pour découvrir le site archéologique d’Uxmal (route : env. 2h). Parmi les grands sites du Yucatán, ce fut notre coup de cœur… davantage que le très renommé Chichen Itza que nous verrons ensuite. Le site est vaste et offre une diversité de constructions et points de vues ; c’est un site exceptionnel. Nous avons poursuivi notre journée au Musée Choco Story tout proche et également très intéressant. Dégustez, un chocolat frappé à la sortie, une tuerie !

 

Informations pratiques Uxmal :

  • Parking : 80 pesos (environ 3,10 euros)
  • Entrée : 428 pesos / pers. (environ 17 euros)
  • Avis : Le site vaut vraiment le détour, il est majestueux et beaucoup moins touristique que Chichen Itza. Petit plus : vous pouvez y faire de magnifiques photos, car les différents niveaux permettent d’avoir des points de vue exceptionnels.

Informations pratiques Choco Story :

  • Parking : gratuit
  • Entrée : 140 pesos / pers. (environ 5,50 euros)
  • Avis : Nous avons beaucoup hésité à y aller, mais c’était finalement très sympa. Les panneaux sont traduits en français, ce qui est très appréciable, et les contenus sont détaillés. Le musée est très bien fait. Il comprend des petites unités, dans un parc arboré . Il y a également des animations – dégustation d’un chocolat maya, cérémonie maya (avec rituel de purification pour nous) – et quelques animaux (singes, oiseaux, guépards, biches) qui ont été recueillis après avoir subi des maltraitances.

 

A la découverte des ruines d' Uxmal au Mexique

Visite du musée Choco Story dans la péninsule du Yucatán

Nous reprenons ensuite la route de Mérida (route : env. 45min) et rejoignons notre logement, avant d’aller dîner dans le centre-ville à la Taqueria de la union.

Ou se loger à Mérida ? Accessible et pas cher
Logement : Colonial Mansion – La Villa Mérida
Tarif : 51 euros / nuit (nous avons pris 2 nuits)
Avis : Cette maison coloniale est magnifique. Elle bénéficie de deux patios, l’un avec une fontaine, l’autre avec une piscine. Les chambres sont immenses. Il y a une grande cuisine équipée à disposition, avec du café en libre-service, et un supermarché tout proche pour se préparer à manger. Le seul bémol c’est l’absence de parking sécurisé. Il faut se garer dans les rues attenantes.
Ce logement fait partie du top 5 de nos logements préférés.

 

JOUR 9 : MERIDA – CAPITALE DU YUCATÁN

Après un petit-déjeuner au bord de la piscine, nous décidons d’aller découvrir le centre-ville de Mérida, la capitale du Yucatán au Mexique. Nous nous garons un peu à l’écart pour éviter d’avoir à payer un parking et nous marchons, avec des centaines de mexicains. Mérida, c’est la vraie ville, la ville qui grouille et fourmille. Personnellement, nous avons été très déçus, trop de monde, trop peu d’authenticité… Cela vaut le coup d’y passer une demi-journée pour l’avoir fait, mais pas davantage selon nous.

Avis Airbnb Merida

Nous avons, tout de même, passé la matinée à nous balader : marché Lucas de Gálvez, casa de Montejo, cathédrale, parque Hidalgo… Comme beaucoup de grandes villes, Mérida est surtout connue pour son caractère culturel ; il y a beaucoup de musées et de lieux de spectacles. Bien qu’adorant cela habituellement, nous étions si déçus par l’ambiance générale et fatigués par la chaleur écrasante, que nous avons rejoint notre AirBnB, après un déjeuner à La Cubanita, pour passer l’après-midi à bouquiner au bord de la piscine. Nous savourons notre chance d’avoir sélectionné ce logement magnifique.

Marché de mérida Mexique

Nous ne ressortons qu’après avoir dîné sur place. Tous les soirs des spectacles de rue sont organisés à divers endroits de la ville. Ce soir-là, pas réellement un spectacle, mais un bal populaire avec orchestre. Nous avons donc partagé un vrai moment de vie avec la population dansant au rythme de la musique mexicaine.

 

JOUR 10 : HACIENDA YAXCOPOIL / IZAMAL

Ce jour-là nous prenons la route vers la petite ville d’Izamal. En route, nous décidons d’aller visiter une ancienne hacienda, celle de Yaxcopoil (route : env. 35min). La visite est agréable, mais pas du tout documenté et donc très rapide.

Hacienda Yaxcopoil Yucatán

Comme il est encore tôt à notre sortie, nous choisissons de faire un crochet par le petit village du hamac : Tixkokob. Ce détour vaut le coup si vous avez prévu d’acheter un hamac (voir l’article sur nos conseils pratiques).

Ou acheter un hamac au mexique ? dans le village Tixkokob !

 

Informations pratiques hacienda Yaxcopoil :

  • Parking : gratuit
  • Entrée : 125 pesos / pers. (environ 5 euros)
  • Avis : Le lieu est beau, il a du potentiel, mais il n’est pas du tout valorisé. Il y a simplement un petit dépliant qui fournit très peu d’informations. De ce fait, la visite est très rapide (environ 1h) et nous n’apprenons pas grand-chose sur le fonctionnement d’une hacienda, c’est dommage.

 

Nous rejoignons ensuite Izamal et notre hôtel. A peine installés, nous partons explorer la ville jaune qui est vraiment très jolie, avec ses nombreuses petites boutiques de souvenirs et son majestueux couvent. Au détour d’une rue, nous trouvons l’entrée permettant d’accéder à la pyramide qui subsiste au cœur de la ville. Nous la gravissons, ce qui nous offre un très beau panorama. Nous rentrons ensuite faire un plouf dans la piscine, car il faut extrêmement chaud dans les terres.

Informations pratiques hacienda Yaxcopoil :

  • Parking : gratuit
  • Entrée : 125 pesos / pers. (environ 5 euros)
  • Avis : Le lieu est beau, il a du potentiel, mais il n’est pas du tout valorisé. Il y a simplement un petit dépliant qui fournit très peu d’informations. De ce fait, la visite est très rapide (environ 1h) et nous n’apprenons pas grand-chose sur le fonctionnement d’une hacienda, c’est dommage.

 

Nous ressortons tôt car, à Izamal, les restaurants ne sont pas ouverts très tard. Vous devez vous organiser si vous voulez pouvoir dîner. Nous choisissons le restaurant Zamna, réputé pour sa cuisine typique.


Logement : Hôtel Hacienda Izamal
Tarif : 36,50 euros / nuit
Avis : Cet hôtel est d’un très bon rapport qualité prix. Il est proche du centre-ville. La piscine est appréciable. Le petit-déjeuner est compris et copieux (une assiette de fruits frais, des œufs brouillés, du pain). Du café, du thé et de l’eau sont à disposition à toute heure de la journée.
Ce logement fait partie du top 5 de nos logements préférés.

 

JOUR 11 : CHICHEN ITZA / VALLADOLID

Le grand jour est enfin arrivé, ce matin-là nous prenons la route pour Chichen Itza (route : env. 1h), l’une des sept merveilles du monde. Le site est vaste et incroyable. La grande pyramide est magnifique et très bien restaurée. A la différence de nombreux autres sites archéologiques, il est peu arboré, il y fait donc très chaud. Allez-y tôt, avec un chapeau. Les vendeurs de souvenirs sont innombrables et cela vaut le coup (voir article sur nos conseils pratiques). Après une longue visite (comptez la matinée), nous prenons la route de Valladolid (route : env. 40min) et nous installons dans notre hôtel.

Informations pratiques Chichen Itza :

  • Autoroute : 110 pesos (environ 4,30 euros)
  • Parking : 80 pesos (environ 3,10 euros)
  • Entrée : 497 pesos / pers. (environ 19,30 euros)
  • Avis : Le site vaut bien évidemment le détour, en revanche il faut s’attendre (on s’en doute) à un maximum de touristes et l’ambiance qui va avec. En cela, nous avons préféré d’autres sites moins touristiques, plus tranquilles.

 

Nous avons, encore une fois, eu tellement chaud que nous décidons d’aller d’abord prendre un bain dans la piscine. Près de la piscine, nous rencontrons deux couples de français avec qui nous passons un moment autour d’une bière, à discuter de nos parcours, nos coups de cœur… Nous ne gagnons le centre-ville qu’en fin de journée. Nous profitons d’un spectacle de danses traditionnelles donné sur le zócalo, avant d’aller dîner au bazar municipal, chez Gaelito. A la fin du repas, nous prenons le chemin du couvent car un spectacle y est projeté chaque soir. Manque de chance, il y a des averses ce soir-là et le spectacle est annulé.


Logement : Hotel & Suites Country
Tarif : 38 euros / nuit
Avis : Cet hôtel est très correct. La piscine est magnifique, mais il faut traverser la route pour s’y rendre. La chambre est spacieuse mais, dans notre cas, pas très lumineuse (rez-de-chaussée).

 

JOUR 12 : VALLADOLID / CENOTE X’CANCHE / RIO LAGARTOS

Le lendemain matin, nous explorons Valladolid le temps d’une traversée de la ville pour rejoindre le restaurant où nous souhaitons prendre le petit-déjeuner : le Xoco Loco. Valladolid est une très jolie ville, où l’on ressent l’ambiance mexicaine. Nous avons d’ailleurs croisé un cortège d’enterrement suivant un vieux pick-up sur lequel des mariachis jouaient de la musique

Nous prenons ensuite la route de la cénote X’canche (route : env. 30min), où nous profitons pendant environ 2h des activités proposées. La cénote est magnifique et profonde, l’eau y est claire, des lianes et des plantes tombent des parois : c’est la cénote telle qu’on l’imagine en voyant les photos sur internet. La cénote est située sur le même parking que le temple d’Ek Balam. Vous pouvez en profiter pour faire une journée complète sur place. Nous avons choisi de ne pas faire cette visite car nous avions déjà fait beaucoup de sites et que le tarif était aussi élevé qu’à Chichen Itza ou Uxmal. Après la cénote, nous prenons donc directement la route de Rio Lagartos (route : env. 1h15).

Informations pratiques :

  • Entrée classique : 50 pesos / pers. (moins de 2 euros)
  • Entrée avec tyroliennes, corde de tarzan, rappel : 200 pesos / pers. (environ 7,50 euros). Nous avons légèrement négocié, car nous n’avions que 400 pesos sur nous. Vous pouvez tenter le coup.
    Vous pouvez aussi louer des vélos, car il y a 1,5km entre l’accueil et la cénote.
  • Avis : La cénote vaut le détour. Les activités proposées sont un vrai plus. Il y a deux tyroliennes différentes : l’une où l’on se lâche dans l’eau et l’autre, en hauteur, qui permet de survoler la cénote. Nous avons apprécié toutes les activités et ne regrettons pas d’avoir pris le pack complet.

 

Nous arrivons à Rio Lagartos en fin d’après-midi. Le paysage est beau, c’est un petit port de pêche en bord de lagune ; notre hôtel est sur le quai. En revanche, il n’y a pas grand-chose à y faire. Nous faisons une petite balade sur le quai, avant d’aller dîner dans l’un des meilleurs restaurants de notre séjour : La Mojarrita. Le restaurateur est pêcheur (uniquement du poisson à la carte) et guide d’excursion également. Il nous parle pendant un long moment des excursions possibles le lendemain.


Logement : Hôtel El Faro (chambre Lindo y Querido)
Tarif : 32 euros / nuit
Avis : Cet hôtel est bien positionné, directement sur le port. Les chambres sont correctes. Nous avions la chambre tout en haut, à l’arrière du bâtiment. Nous vous conseillons de choisir plutôt la chambre « Frida » sur AirBnB, qui a une terrasse sur le port.

JOUR 13 : RIO LAGARTOS / LAS COLADORAS / HOLBOX

Nous hésitons longuement à faire la fameuse excursion en bateau proposée par le restaurateur la veille (c’est la principale attraction de Rio Lagartos et nous y allions dans ce but, à l’origine), mais nous ne la faisons finalement pas. Nous sommes en fin de séjour, nous avons déjà fait deux excursions en bateau, le coût, bien que correct, reste important et nous avons envie de rejoindre l’île Holbox au plus tôt. Si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons de prendre l’excursion avec ce guide qui est très réputé : l’excursion permet de voir des crocodiles, des flamants roses, les lacs roses…

Ce matin-là, nous faisons donc simplement une balade le long du malecón (nous voyons de nombreux oiseaux et quelques flamants roses), jusqu’au Sendero Petén Mac. Il s’agit d’un petit sentier qui entre dans la mangrove et mène à un petit point d’eau où l’on peut voir un ou deux crocodiles.

Nous prenons ensuite la route de Las Coloradas (route : env. 30min). Nous choisissons de ne pas aller jusqu’à l’entrée payante qui permet de marcher au bord des lacs sous escorte d’un surveillant car nous ne voyons pas l’intérêt de payer pour cela, d’autant plus que nous avons appris que seul le téléphone était autorisé pour les photos à l’intérieur du site. Nous nous arrêtons donc en bord de route. La vue sur les lacs est très satisfaisante et nous faisons donc nos photos librement depuis ce point, avant de reprendre la route. Nous faisons un stop pour découvrir la magnifique plage que nous longeons sur cette route qui mène à Las Coloradas, nous vous conseillons d’en faire de même.

En fin de matinée nous prenons la route de Chiquilà (route : env. 2h30) pour gagner Holbox. Nous vous conseillons de prendre un parking au plus près de l’embarcadère pour faciliter le transport des bagages. Il y a des parkings professionnels (compagnies) et amateurs (particuliers louant des places dans leur jardin). Nous avons opté pour l’amateur car le professionnel conservait la clé du véhicule. Concernant le ferry, les deux compagnies pratiquent les mêmes tarifs et les départs sont alternés. Il suffit de prendre un ticket pour le premier bateau qui partira. A la descente du bateau des voiturettes de golf vous attendent pour vous conduire à votre hôtel. Le tarif est modique, ça ne vaut pas le coup de s’en priver car les rues sont difficilement praticables avec des valises.  A  notre arrivée, nous nous installons dans notre hôtel, avant d’aller nous promener sur la plage.

Informations pratiques pour rejoindre Holbox :

  • Parking : 100 pesos / 24h (environ 4 euros)
  • Ferry : 200 pesos / personne (environ 8 euros)
  • Taxi : 50 pesos / course (moins de 2 euros)

 


Logement : Hôtel Alcoba del mar
Tarif : 66,5 euros / nuit (nous avons pris 2 nuits), petit-déjeuner compris
Avis : Cet hôtel est magnifique. La décoration est très belle, l’ambiance est très zen et l’accueil est agréable. Il y a une petite piscine intérieure, un rooftop et un espace boisson à disposition. Les chambres sont spacieuses et décorées avec goût. Le petit-déjeuner est compris, dans un autre hôtel à quelques rues. Il s’agit d’un buffet très varié, qui change d’un jour à l’autre. Tout était très bon.
Ce logement fait partie du top 5 de nos logements préférés.

JOUR 14 et 15 : HOLBOX (puis CANCUN)

Nos deux journées à Holbox se ressemblent. Nous profitons du calme qui règne sur cette île du Yucatán au Mexique, nous faisons de longues balades sur la plage et profitons du décor paradisiaque. Le premier matin, nous sommes allés jusqu’à Punta Coco à l’extrémité ouest de l’île, à environ 30 minutes de marche. Le coin est très calme, c’est très beau. Nous y avons vu des étoiles de mer. Sur la plage il est également possible de se faire masser dans de petites cabanes (tarif payé : 500 pesos pour un massage relaxant d’1h et un gommage visage au miel). Nous testons plusieurs restaurants (détaillés dans l’article « Revue food de notre voyage au Mexique : restaurants testés et approuvés ! »), nous finissons nos cadeaux dans les petites boutiques de l’île. Le soir venu nous profitons du coucher de soleil qui offre de très belles couleurs

Le deuxième jour, nous devons rendre notre chambre à midi, mais l’hôtel accepte de garder les bagages. Nous en profitons donc pour flâner encore un peu dans les rues et déjeuner sur l’île, avant de reprendre le ferry en milieu d’après-midi. Nous prenons ensuite la route pour Cancún, notre dernier spot pour reprendre l’avion le lendemain. Nous dînons dans le centre-ville, au restaurant Gory Tacos, mais l’ambiance de Cancún n’est pas très agréable et il n’y a pas grand-chose à voir ou faire.


Logement : Airport B&B Kingbed
Tarif : 27 euros / nuit
Avis : Nous avons eu des difficultés à trouver le logement, mais sinon la maison est agréable, très grande, ayant un joli jardin et une piscine. Les chambres sont très spacieuses. Les hôtes partagent la maison, mais sont peu présents. Très bien pour une dernière nuit, proche de l’aéroport.

 

JOUR 16 : CANCUN – Yucatán au Mexique

Le matin, nous décidons tout de même d’aller explorer Cancún. Nous avions pour ambition d’aller petit-déjeuner dans un grand hôtel dans la zone hôtelière, mais c’est mission impossible. La longue route bordée d’hôtels de luxe n’a aucun parking. Nous avons finalement fait demi-tour et nous nous sommes arrêtés en bord de route pour découvrir les plages de Cancún. L’eau et les plages sont très belles, mais le décor planté d’hôtels de luxe sitôt la tête tournée ne nous a pas plu. Nous sommes rapidement rentrés à notre AirBnB, avons bouclé nos valises, puis déjeuné (Vegan Planet) avant de prendre la route de l’aéroport.

Les tarifs sont susceptibles de varier. Nous avons remarqué des augmentations significatives entre les informations trouvés avant notre séjour (blogs, Routard…) et ceux pratiqués au moment de notre voyage.

Petit rappel, nous avons édité deux autres articles pour vous guider à travers votre séjour dans la péninsule du Yucatán au Mexique :

 

Noter l’article :

Laisser un commentaire