Astuces en ligne
VOYAGES

Road-trip en Corse – Quel itinéraire choisir ?

Road-trip en Corse – Quel itinéraire choisir ?

Après cette (longue) période de confinement, on a eu besoin d’aller voir ailleurs, de prendre un peu l’air, de repartir en vadrouille entre amis. Nous avons profité des quelques jours (26 juin – 04 juillet) avant le début officiel de la saison estivale pour aller découvrir la Corse, une destination qui nous faisait de l’œil depuis longtemps. Ce séjour a été programmé à la dernière minute, mais nous avons eu la chance de profiter de « l’effet COVID » pour trouver de super logements à des prix intéressants. Nous avons choisi la formule road-trip, avec changement de logement chaque soir pour pouvoir voir un maximum de choses.

Le parcours n’a pas été facile à construire car il y a beaucoup de choses à voir en Corse et les articles de blogs consultés ne proposaient pas de formules qui nous convenaient. Nous vous proposons donc la notre, en espérant qu’elle puisse vous être utile. Il s’agit d’un parcours sur 8 jours, qui allie mer, montagne et villes emblématiques de Corse.

Corsica Ferries, avis voyage corse

 

Notre itinéraire pour 8 jours en Corse :

 

Astuces voyage : 

Tous nos logements sont disponibles directement en cliquant sur leurs noms dans les encadrés gris (Liens affiliés vers Booking).

Vous pouvez également économiser jusqu’à 50€ et plus en utilisant Igraal pour la location de vos logements sur Booking mais aussi de la traversée sur Corsica Ferries.

Pour cela il vous suffit de cliquer ici pour vous inscrire, d’activer le cashback et de demander gratuitement le remboursement par Paypal ou par virement via Igraal.

 

JOUR 1 : AJACCIO / CAPO DI FENO / LA PARATA / PORTICCIO

Nous arrivons à Ajaccio par le ferry de nuit, depuis Toulon. Notre arrivée initialement prévue à 7h en Corse, a finalement été retardée (arrêt en Sardaigne pour optimiser le remplissage du bateau). Nous arrivons donc aux alentours de 10h30 et nous arrêtons au parking à la sortie du bateau, pour aller découvrir Ajaccio.

Nous nous dirigeons vers le marché de la place Foch pour nous plonger dans l’ambiance corse et acheter de quoi pique-niquer. Ce petit marché de producteurs est très agréable et permet de découvrir une large palette de spécialités corses. Nous achetons de la charcuterie (jambon cru, coppa, lonzo, figatelli) et du fromage corses (tomme de brebis), des beignets de brocciu, du pain, des fruits. Parés pour le pique-nique, nous prenons la direction du port pour aller découvrir la ville. Notre ballade nous conduit aux pieds de la citadelle, à la cathédrale, devant la maison Bonaparte… Ajaccio est une ville agréable à découvrir, cela vaut le coup d’y passer une petite demi-journée, le matin pour profiter du marché.

Visiter la corse et Ajaccio

Nous prenons ensuite la direction de la plage de Capo di Feno. La route est étroite et le chemin qui conduit à la plage est un chemin de terre qui semble privé, mais il faut continuer pour accéder à un petit parking entre plage, montagne et champs. La plage de Capo di Feno est agréable, entourée de collines. L’eau y est moins bleue qu’à d’autres endroits, en revanche vous pourrez y trouver les fameux « yeux de Sainte-Lucie », de petits opercules de mollusques que l’on retrouve dans de nombreux bijoux en Corse. Après un bon pique-nique, une petite sieste et une baignade, nous voilà partis en direction de la Tour de la Parata en fin d’après-midi.

Repas traditionnel corse

La Tour de la Parata fait partie des 70 tours génoises réparties sur le territoire corse. Le sentier qui y conduit offre une très belle vue sur les îles sanguinaires toutes proches. Après une petite ballade d’environ une heure, nous prenons la direction de notre logement à Porticcio.

Porticcio plage

 

Résidence Acqua Linda avis booking

Logement : Acqua Linda 
Tarif : 160 euros / nuit
Avis : Très bel appartement neuf, très bien équipé, climatisé. La résidence est très belle et la piscine est magnifique et chauffée. Seul petit bémol, le canapé lit qui n’est pas très confortable.

 

Après une petite baignade dans la superbe piscine de la résidence, nous prenons la direction de la plage d’Agosta pour profiter du coucher de soleil sur les îles sanguinaires, depuis le restaurant Chez Alain. Nous prenons la spécialité de la maison : les moules frites (servies à toutes les sauces) et des desserts corses (tiramisu corse et coupe glacée corse). Tout était très bon, pour un prix très correct.

coucher de soleil sur la corseAvis restaurant chez Alain, moules frittes à la corse

 

JOUR 2 : ISOLELLA / PLAGE D’ARGENT / SARTENE / BAIN DE CALDANE / PROPRIANO

Ce matin-là, nous prenons la direction de la presqu’île d’Isolella et sa tour génoise, à proximité de Porticcio. Un petit sentier permet d’accéder à la tour et son point de vue sur le golfe. Moins d’une heure sera nécessaire pour la ballade et faire de jolies photos.

Plage d'argent, eau bleu

Nous prenons ensuite la direction de la plage d’Argent à quelques minutes seulement d’Isolella. Cette plage est très belle bordée de rochers, l’eau y est très bleue. Nous y passons quelques heures, avant de continuer notre parcours.

Isolella plage avec rochers pour photo instagram

En milieu d’après midi nous prenons la direction de Sartène, un village corse très pittoresque. On y retrouve des ruelles pavées étroites, des maisons en granit construites à même la montagne, de jolies petites places. Un vrai village de montagne, à quelques pas de la mer. Cela vaut de coup de s’y arrêter pour 1 ou 2 heure(s).

Road trip en corse

Nous nous rendons ensuite aux bains de Caldane, une source thermale naturelle dont les eaux sulfureuses sortes du sol à une température de 37 degrés. Trois bassins permettent de profiter d’un bain de 20 minutes, à la fois relaxant et thérapeutique. En effet, l’eau de cette source permettrait de soigner différentes affections de la peau et de l’appareil respiratoire. Un super moment de détente en pleine nature. Le cadre est très agréable, vous pouvez profiter des transats le temps que vous le souhaitez.

 

bains de Caldane sartène

Informations pratiques : Bain de Caldane
Tarif : 7 euros / Personne
Les tarifs que nous avions trouvés sur internet étaient aux alentours des 4 euros, il y a donc eu une forte augmentation cette année.

 

Après cette journée bien remplie, nous rejoignons notre logement à Propriano.

AirBnB de Solène corse

Logement :  AirBnB de Solène
Tarif : 146 euros / nuit
Avis : L’appartement est grand, il comprend deux chambres et une grande cuisine. Il est niché au sein d’un grand jardin très joli et arboré. Des barbecues sont disponibles. La piscine est très belle et chauffée à plus de 30 degrés. Elle est ouverte 24h/24 ce qui permet de profiter d’un bain nocturne très agréable. Solène est très gentille et de bons conseils. Il est possible de commander des viennoiseries pour le petit-déjeuner.

 

Nous allons dîner à Olmeto, un autre village au cœur de la montagne. A l’entrée de la ville, le restaurant La Source bénéficie d’une magnifique terrasse qui donne sur la vallée. Nous dégustons des spécialités corses : cannellonis au brocciu, civet de sanglier, marmites dégustation, carbonara corse, moelleux à la châtaigne. Tout était excellent. Les cafés gourmands que nous avons vus passé semblaient excellents et bien garnis.

Restaurant Olmeto Avis

 

JOUR 3 : CAMPOMORO / BONIFACIO

En début de matinée, nous prenons la direction de Belvédère-Campomoro pour faire la randonnée du sentier du littoral. Il faut se garer le long de la route avant d’accéder au cœur du village et prendre à pied la direction de la tour de Campomoro. Les différents sentiers sont ensuite balisés et présentés sur un panneau introductif. Attention, les temps indiqués pour chaque parcours ne comprennent que l’aller, il faut donc multiplier le temps par deux.

Nous avons choisi la boucle de Canuseddu qui dure environ 2h45. Elle permet de découvrir le littoral, mais aussi d’entrer dans le maquis sur les traces des cochons sauvages (que nous n’avons pas vu, mais qui ont laissé de nombreuses marques de leur passage). Au bout du sentier, vous découvrirez une magnifique crique où vous pourrez piquer une tête, avant de prendre le chemin retour. Nous avons choisi de faire le sentier en « sens inverse », en débutant par la partie terre et finissant par le littoral.

Au terme du sentier, nous n’avions plus le courage de monter jusqu’à la tour qui présente une exposition sur les tours génoises. Nous vous conseillons donc d’y monter en début de parcours. Une randonnée plus courte (boucle des Pozzi) est également possible (environ 1h30).

plage de campomoro et balade

Nous prenons ensuite la route en direction de Bonifacio. Sur le chemin, n’hésitez pas à faire un arrêt rapide pour observer et photographier le fameux « lion de Roccapina », visible depuis la route. En contrebas, la plage a également l’air magnifique. Arrivés à Bonifacio, nous faisons une ballade sur le port, en attendant d’embarquer pour un tour de bateau d’une heure pour découvrir la ville depuis la mer.

balade en bateaux corse du sud

 

Le tour permet de découvrir les falaises (dont le fameux « grain de sable », célèbre rocher de Bonifacio) et la citadelle depuis la mer, mais aussi les grottes (dans lesquelles on ne peut malheureusement plus rentrer), les escaliers du Roy d’Aragon et les calanques. Cela vaut vraiment le détour, la vue depuis la mer est impressionnante.

 

grain de sable rocher corse

Informations pratiques : Tour en Bateau :
Tarif : 18.5€ / Personne
Il est fortement conseillé de louer ou de faire un tour en bateau pour voir la Corse différemment. Nous en avons pris plein les yeux pendant une heure à bord du E-Perla (Bateau hybride).

 

Nous gagnons ensuite notre logement, un joli camping avec un grand espace aquatique équipé de plusieurs toboggans. Comme des enfants, nous nous dirigeons tout de suite vers cet espace pour en profiter avant la fermeture.

Logement : Suites de Pertamina
Tarif : 97 euros / nuit
Avis : Le camping est très grand et agréable. L’espace aquatique est super, avec différentes piscines, des toboggans, une pataugeoire pour les plus petits… Les mobil-home sont propres et de taille correcte. Information importante : il est interdit d’utiliser la cuisine si vous réservez par Booking.

 

En fin de journée, nous retournons à Bonifacio pour aller découvrir l’intérieur de la citadelle et dîner. Nous faisons également un détour par le sentier du littoral pour observer le coucher de soleil sur la ville, mais le temps n’est pas au rendez-vous ce soir-là. Malgré les nuages les couleurs sont magnifiques sur la ville. L’intérieur de la citadelle est également très agréable. Nous dînons au restaurant L’auberge Corse qui propose un menu à 25,50 euros. Nous avons dégusté des aubergines à la bonifacienne et de la charcuterie en entrée, du porc à la Pietra en plat et de la panacotta en dessert. Tout était très bon et l’accueil était agréable.

ou manger à Bonifacio les meilleurs restaurants de Corse

 

JOUR 4 : PIANTARELLA / SANTA GIULIA

Aujourd’hui, c’est l’incontournable journée à la découverte des magnifiques plages de la Corse du sud. Avant de démarrer, nous refaisons un tour rapide de Bonifacio que nous avons adoré à la nuit tombée, mais que nous souhaitons voir de jour également. Nous nous dirigeons ensuite vers Piantarella. A cet endroit, vous avez plusieurs possibilités : vous pouvez longer la plage par la gauche, afin d’arriver sur la plage du petit Sperone ; vous pouvez aussi choisir de traverser la mer sur un banc de sable pour rejoindre l’île de Piana qui se trouve en face. Nous avons opté pour le petit Sperone, une très belle plage qui a des allures de crique. Le chemin qui y conduit offre de jolies vues également.

plage de SANTA GIULIA corse avis

 

Nous quittons cette plage en début d’après-midi pour continuer notre route vers la plage de Santa Giulia, l’une des plus jolies plages de Corse du sud. L’eau y est transparente et peu profonde. La plage est circulaire et entourée de collines. Nous y passons la fin d’après-midi, avant de regagner notre logement tout proche.

 

Nous gagnons ensuite notre logement, un joli camping avec un grand espace aquatique équipé de plusieurs toboggans. Comme des enfants, nous nous dirigeons tout de suite vers cet espace pour en profiter avant la fermeture.

Partez en corse avec Booking et économisez de l'argent

Logement : Résidence Marina di Santa Giulia
Tarif : 160 euros / nuit
Avis : La résidence est à deux pas de la plage de Santa Giulia. Vous pouvez vous y rendre à pied ce qui est très pratique. Nous n’avons pas eu l’occasion de profiter de la piscine car elle ouvre tard et ferme tôt. Les logements sont spacieux, mais le notre était beaucoup plus vétuste que ceux présentés sur les photos de l’annonce.

 

Ce soir-là, pas de restaurant, nous choisissons de commander des pizzas à déguster sur la plage (commande passée au restaurant Bocca d’Oro). Nous montons sur les rochers qui dominent Santa Giulia pour un apéro à la tombée du jour (attention, pas de coucher de soleil visible depuis Santa Giulia, mais tout de même de très jolies couleurs du soir). Une très agréable soirée. Veillez toutefois à prévoir de l’anti-moustique, il y en a beaucoup en bord de plage.

ou est le meilleur spot pour un coucher de soleil ?

 

JOUR 5 : PALOMBAGGIA / TAMARICCIU / PORTO-VECCHIO

Le lendemain, nous continuons notre découverte des plages avec Palombaggia et Tamaricciu. Il faut essayer de venir tôt pour pouvoir se garer à proximité de la plage. Nous accédons à la plage de Palombaggia, annoncée comme « la plus belle plage du sud de la Corse ».

Pour notre part, nous sommes un peu déçus, nous trouvons qu’elle n’a rien d’exceptionnel. Elle est très vaste et très touristiques. C’est une plage comme nous avons l’habitude d’en voir dans le sud de la France, l’eau bleue en plus. Nous décidons donc de ne pas nous y arrêter, mais de la longer (par la gauche), en direction de Tamaricciu.

La plage de Tamaricciu est plus belle, plus sauvage. Le ruban de sable blanc est plus étroit et des rochers émergent de l’eau, ce qui lui donne davantage de charme. C’est également une plage plus propice au snorkeling. Nous avons pu observer de nombreux poissons, des oursins, des plantes aquatiques (herbier de Posidonie notamment), mais aussi des méduses (attention donc, surtout avec les enfants). Seule petite déception sur cette plage : le pin parasol qui fait la renommée de cette plage et la sépare de la plage de Palombaggia a due être coupé fin 2019 à cause de son âge et de son état.

Après cette journée PLAYA, nous rejoignons notre logement sur les hauteurs de Porto-Vecchio.

 

location pas cher Corse

Logement : Chez Muriel Et Pierre
Tarif : 140 euros / nuit
Avis : Le logement est très beau et très spacieux. Il comprend deux vraies chambres, un grand salon / cuisine. Il y a un petit jardinet privatif devant les logements. L’emplacement est agréable, tout comme la piscine chauffée. Muriel est très gentille, disponible et de bons conseils pour les restaurants, les excursions, les routes à emprunter… A prévoir : les draps ne sont pas fournis (ou contre supplément) et il faut faire le ménage.

 

Nous gagnons Porto-Vecchio en fin de journée, pour dîner au restaurant conseillé par Muriel : A Furana. Le restaurant est situé dans une porte fortifiée. Son alcôve arrière offre une très jolie vue sur le golfe. Nous avons choisi le menu à 29 euros qui comprend des beignets courgettes / chèvre en entrée (excellents), du veau à la corse et un fondant à la châtaigne. Tout était très bon, élaboré à partir de produits frais. La serveuse était très sympathique et dynamique.

Au-delà du restaurant, Porto-Vecchio est une ville très agréable et vivante, avec pleins de boutiques. Cela vaut le coup d’y passer quelques heures. En face du restaurant que nous avons testé se trouve également La taverne du roi qui propose des concerts de chants corse. L’endroit semble très sympa, malheureusement il était fermé le soir de notre passage à Porto-Vecchio. On nous avait aussi conseillé le bar Le Patio, mais nous n’avons pas testé.

 

JOUR 6 : L’OSPEDALE / BAVELLA / PISCINES NATURELLES / SOLENZARA

Ce jour-là, nous nous levons tôt pour notre randonnée dans le massif de Bavella, qu’il est préférable d’entreprendre quand il ne fait pas encore trop chaud. Nous prenons donc la route sinueuse qui va de Porto-Vecchio à Bavella, qui offre de très beaux spectacles à commencer par de nombreux points de vue sur la vallée. En route, vous découvrirez également le lac de l’Ospédale, au cœur de la forêt du même nom. Ce fut l’un de nos coups de cœur de ce voyage.

 

Un air de Canada à quelques minutes de la mer, des vaches et taureaux sauvages en totale liberté, la belle lumière du matin : un spectacle à couper le souffle. Nous avons passé de longues minutes à observer cet endroit et à faire de jolies photos. Nous avions très envie de faire une ballade autour du lac, mais nous devions continuer notre route pour ne pas débuter trop tard notre randonnée. Si vous avez du temps, n’hésitez pas à prévoir 1 ou 2 heure(s) sur place pour découvrir ce superbe endroit, nous le ferons sans aucun doute lors d’un prochain voyage en Corse.

le lac de l’Ospédale vache et cochons

 

Quelques mètres plus loin, vous passez le barrage de l’Ospédale qui offre aussi une jolie vue sur le lac. La route se poursuit ensuite, virage après virage, mais faites attention à chaque virage peut se cacher une surprise : des animaux sauvages se promènent au bord et sur la route (vaches, cochons). Nous avons croisé un cochon mâle, mais aussi une maman avec sa portée, en train de courir sur la route. Soyez prudents et ne vous arrêtez pas trop longtemps pour les photos de peine qu’ils n’abîment votre voiture en essayant de trouver à manger.

En milieu de matinée, nous voilà arrivés au départ de la randonnée prévue. Nous avons choisi la randonnée du trou de la bombe, qui est très facile et adaptée à tous (y compris aux familles). La randonnée ne conduit pas au cœur des Aiguilles de Bavella, mais se déroule en face, offrant une belle vue sur les aiguilles (et de jolies photos). La randonnée se fait en 2h30 environ, au cœur d’un très beau paysage verdoyant. La seule partie technique consiste à accéder à l’intérieur du trou, quelques mètres qui se font en semi-escalade. Les garçons l’ont fait, les filles ont passé leur tour.

Randonnée trou de la baume corse

 

De retour à la voiture, nous prenons la route en direction de Solenzara. Une vingtaine de minutes plus loin, nous décidons de nous arrêter pour manger près de (ce que nous pensions être) une rivière. Nous nous garons en bord de route, près d’autres véhicules, et nous descendons dans les arbres. Arrivés en bas, encore une très belle découverte, les cascades de Polischellu. Il s’agit de piscines naturelles qui s’écoulent en cascade et permettent de faire du toboggan à même la paroi rocheuse. C’est un endroit très agréable, nous y avons passé l’après-midi. L’eau y est assez froide, mais on oublie vite, en se laissant glisser dans les toboggans naturels.

cascades de Polischellu, riviere Rivière corse

 

Dans cette partie montagneuse de la Corse, vous pouvez faire de nombreuses activités notamment du canyoning, de la via ferrata ou de l’accrobranche. Plusieurs randonnées sont également possibles autour des piscines naturelles, notamment la randonnée conduisant à la Cascade de Purcaraccia, qui semble également magnifique. Cette partie de la Corse est, selon nous, un incontournable pour les sportifs, mais également pour tous les autres car il y a des choses magnifiques à voir, accessibles facilement.

En fin de journée, nous finissons notre route vers Solenzara où nous passons la nuit. La ville de Sari-Solenzara n’a rien d’exceptionnel, si vous avez le courage de conduire un peu plus ce jour-là, nous vous conseillons d’aller plus loin.

 

Logement : Le thyreneen
Tarif : 75 euros / nuit
Avis : Le logement est correct. La piscine est très belle, avec une jolie vue sur la mer. Le rapport-qualité prix reste donc très correct. Nous déplorons seulement une coupure de courant dans la nuit, qui nous a privés de la climatisation. Nous avons donc eu extrêmement chaud et personne n’était présent sur place pour remédier à la situation. Résultat, petit saut dans la piscine à 3h du matin pour se rafraîchir. 

 

Nous dînons dans la rue principale de Solenzara, au restaurant familial A cantina qui propose des menus à des prix modiques pour la Corse (22 euros pour le menu poisson, 20 pour le menu Corse). Les assiettes sont copieuses et le rapport qualité-prix très correct. La cuisine est simple, mais tout était bon.

 

JOUR 7 : CORTE / ILE ROUSSE / CALVI

Après avoir arpenté le sud de la Corse, nous entamons ce jour-là la traversée pour repartir vers le Nord (et reprendre le ferry à Bastia, le lendemain). C’est la journée où nous roulons le plus, mais nous ponctuons le parcours d’arrêts pour visiter diverses villes. Nous avions également prévu un arrêt à l’étang d’Urbino, mais le détour étant important nous avons laissé tomber. Nous vous conseillons toutefois d’y passer au coucher ou lever du soleil si cela entre dans votre planning, car l’endroit à l’air très beau et reposant.

Nous faisons notre premier arrêt dans la ville de Corte. Sa citadelle est perchée au sommet d’un pic rocheux et la ville haute est assez jolie avec ses nombreuses ruelles sinueuses et ses petites places. La citadelle (accès payant) abrite le musée de la Corse (musée régional d’Anthropologie), l’office de tourisme et le Fond Régional d’Art Contemporain (FRAC) Corse. Cela vaut le coup de s’y arrêter 1 ou 2 heure(s) sur votre route vers le Nord.

que faire en corse ?

 

Nous gagnons ensuite la commune d’Ile Rousse, une petite ville côtière et balnéaire, avec de nombreuses boutiques, un joli marché couvert et une belle promenade aménagée en bord de mer. Nous y avons fait quelques achats, notamment des biscuits corses (Canistrelli et Tourtellini) dans la biscuiterie artisanale Salvatori. Les produits sont réalisés sur place (on voit le laboratoire de fabrication à l’arrière de la boutique) et tout est très bon. Les prix sont également très abordables. Après notre ballade, nous dégustons une glace au restaurant l’Escale dont la terrasse et la salle offrent une très belle vue sur la mer. Nous nous dirigeons ensuite vers Calvi, où nous nous logeons.

magasin corse souvenirs

 

Logement : Résidence les Pins
Tarif : 164 euros / nuit
Avis : La résidence est sympa. Les logements sont installés au cœur d’un domaine arboré de pins, surplombé par la réception / restaurant et la piscine. Les logements ne sont pas exceptionnels. Ils sont plutôt petits : une seule vraie chambre, autres lits dans le salon ; cuisine et salle de bain minuscules. Le rapport qualité-prix n’est pas au rendez-vous, puisqu’il s’agissait du logement le plus cher de notre séjour, mais loin d’être le plus qualitatif. Quelques avantages toutefois : possibilité de commander le petit-déjeuner et les plages qui sont accessibles facilement à pied.

 

Nous visitons Calvi en fin de journée. La ville est très belle avec la lumière décroissante du soir. Les ruelles sont quasi désertes ce qui donne beaucoup de charme au lieu. A l’intérieur de la citadelle, peu de commerces et restaurants, mais de très beaux bâtiments et de belles vues sur la mer et le port. On note toutefois la présence du bar Chez tao qui nous a été recommandé et qui doit être très sympa avec sa terrasse surplombant la mer. Nous prenons la direction du port et sa rue parallèle pour trouver un restaurant.

Que faire à Calvi

 

Si vous souhaitez manger de la charcuterie, la boutique A Casetta dispose d’une terrasse arrière donnant sur le port. Peu de tables, mais une très belle vue et une très bonne charcuterie paraît-il. Quant à nous, nous avions mangé suffisamment de charcuterie pour ce voyage en corse, nous avons donc choisi le restaurant Corse A cantina di Delia et dégusté une bruschetta à partager et, ensuite, des plats à la carte : pâtes aux gambas, une salade Alexandro, des calamars à la pancetta. Tout était très goûteux et le service était très agréable (digestif offert, comme dans la plupart des restaurants en Corse). En retournant à la voiture, nous profitons de quelques chansons d’un concert donné au bar de la Tour, qui propose des concerts chaque soir (bonne ambiance, au bout du port).

Restaurant Corse

 

JOUR 8 : CALVI / ST FLORENT / BASTIA

Nous commençons ce dernier jour, par une visite de Calvi de jour pour entrer dans les jolies églises de son centre-ville et faire quelques achats de charcuteries et fromages corses (chez A Casetta et Annie Traiteur), avant de prendre la direction de Saint-Florent.

 

Saint-Florent est un joli village de bord de mer, avec un petit port et des ruelles sinueuses conduisant à des placettes agréables. C’est également une station balnéaire prisée, qui possède de belles plages, que nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir. Nous avons déjeuné dans une petite brasserie au bord du port, pour un prix modique, avant de faire une halte dans une boutique de vin et spiritueux (Lazzarini, boutique de producteur).

Nous nous dirigeons, enfin, vers Bastia en passant par Patrimonio. Si vous souhaitez acheter du vin c’est l’endroit où il faut se rendre. Il y a de nombreuses caves / boutiques en bord de route où vous pourrez vous arrêter pour déguster et acheter les vins de ce terroir particulièrement connu en Corse.

Concernant Bastia, il est certain qu’elle n’a rien à voir avec les petites villes telles que Bonifacio ou Calvi. Il s’agit d’une grande ville, avec sa circulation, ses immeubles… mais il n’en demeure pas moins qu’elle possède des atouts de charme. Son vieux port encaissé est très beau et que dire de l’Église Saint Jean-Baptiste, dont la silhouette émerge du fronton de bâtiments donnant sur le port : une vue surprenante. Son intérieur vaut également le coup d’œil. Les jardins Romieu offrent aussi une promenade agréable.

Dans la citadelle, vous découvrirez de jolies ruelles et de beaux bâtiments notamment le palais des gouverneurs qui abrite le musée de Bastia (si vous avez un peu de temps devant vous). Pour profiter pleinement de l’histoire de Bastia et son architecture, nous pensons qu’il faut y consacrer une demi-journée et suivre une visite guidée proposée par l’Office de Tourisme. De notre côté, plus beaucoup de temps pour en profiter pleinement, nous devions regagner le ferry en fin d’après-midi. Bye bye la Corse.

vieille ville de Bastia visiteCorse, la magnifique eglise de Bastia

 

En résumé, nous avons adoré la Corse. Cela a été une réelle et belle surprise. Le fait de pouvoir passer en quelques minutes de la mer à la montagne est vraiment incroyable. Les paysages sont très variés et tous plus magnifiques les uns que les autres. Si vous aimez la plage vous serez séduits par les plages paradisiaques de la Corse du Sud. Si vous aimez la randonnée, il y en a une multitude un peu partout, tout comme les rivières et ses beautés (cascades, piscines naturelles).

L’histoire et la gastronomie corses sont également très riches, les villes fortifiées à flanc ou au sommet des falaises sont majestueuses. Tout est réuni pour plaire au plus grand nombre et vous en mettre plein les yeux. L’île de beauté porte bien son nom, nous y retournerons c’est sur pour continuer la découverte (calanque de Piana, Cap Corse…).

Ah on allait oublier, il n’y a pas de voleurs en Corse ! Croyez-nous, les Corses nous l’ont souvent répété ! Vous pouvez laisser votre voiture avec les fenêtres ouvertes ou vos affaires sur la plage sans le moindre problème.

Pour les photos nous avons utilisé un smartphone Xianomi Mi 10 et un appareil photo Canon EOS M50 (excellent pour les vlogs).

Laisser un commentaire