Astuces en ligne
BRICOLAGE ET JARDINAGE

Les bons et les mauvais insectes du potager

Les bons et les mauvais insectes du potager

Il faut savoir que tous les insectes du potager ne sont pas des nuisibles, heureusement pour nous, il existe des insectes utiles appelés « auxiliaires ».
Ils assurent une excellente croissance et participent activement à l’écosystème de nos jardins potager, généralement en pollinisant ou en se nourrissant des insectes « nuisibles ». Je vous explique comment les reconnaitre et comment favoriser leurs développements à travers cet article.

Comment identifier les insectes du potager

Bien que je ne suis pas du tout friand de l’expression « nuisible » car chaque insecte joue un rôle très important dans la chaine alimentaire, j’ai classé sous forme de catégories les insectes auxiliaires qui eux favorisent l’écosystème de votre potager ainsi que les nuisibles qui jouent le mauvais rôle dans cette historie de potager.

Certains auxiliaires vont directement aider votre potager, d’autres plus indirectement vont garantir une forme de  » sécurité ». C’est le cas par exemple avec la coccinelle ou plutôt ses larves qui vont se nourrir exclusivement de pucerons.

Les insectes auxiliaires  :

Il existe une alternative moins nocive pour lutter contre les ravageurs du jardin, en effet certains insectes protègent notre potager de jours comme de nuit.
Ils participent à l’équilibre de son écosystème et favorisent le développement de notre jardin potager. Je vous déconseille d’utiliser de l’engrais chimique au risque de détruire celui-ci et par la même occasion de vous détruire la santé.

 

La Coccinelle :

Est un insecte faisant partie de la famille des coléoptères, les larves se nourrissent exclusivement de pucerons.
Au printemps le mâle et la femelle s’accouplent, la femelle peut pondre jusqu’à 400 œufs qui éclosent après quelques joues ( de 3 à 7 jours en moyenne).
Durant les trois semaines de leur développement, les larves peuvent dévorer jusqu’à 9 000 pucerons.
Il est possible d’acheter des larves sur internet, cependant veillez à acheter des coccinelles européennes à 7 points car les Chinoises comment petit à devenir des insectes nuisibles.

coccinelles auxiliaires astucesenligne.fr

 

La Chrysope verte

Est un insecte appartenant à la famille des névroptères comprenant plus de 1300 espèces.
Les larves de Chrysope verte se nourrissent de pucerons et sont utilisées comme auxiliaires en agriculture biologique.

 

L’osmie : 

Est une abeille maçonnes qui joue un rôle très important dans la pollinisation d’un jardin potager.
L’osmie est un insecte solitaire qui a besoin d’avoir un abri c’est pourquoi elle cherchera à nicher dans les trous de vos fenêtres .
Il est donc préférable de lui créer un espace à l’aide d’un bout de bois non traité percé entre 8 et 10 mm ou au mieux à l’aide d’un abri à insectes.

 

Le Pemphredon : 

Est un insecte de la famille des hyménoptères ressemblant à une fourmi, il en existe 12 espèces en Europe.
Le pemphredon se nourrit de pucerons afin de nourrir ses larves.

 

Le carabe : 

Est un insecte appartenant à la famille des coléoptères vivant principalement sous les pierres et sous les branchages.
C’est un excellent auxiliaire dans un potager puisqu’il se nourrit de limaces, d’escargots, de doryphores, de chrysomèles et parfois même de vers de terre.

potager biologique comment faire ?

 

Le perce-oreille :

est un insecte de la famille des forficulidae, il se nourrit principalement d’insectes dits nuisibles (pucerons et psylles) mais également de fruits mûrs.
Contrairement à ce que l’on entend, le forficule appelé plus communément le perce-oreille est inoffensif pour l’homme. (Il ne viendra pas vous percez les oreilles !)

 

Le syrphe : 

est un insecte faisant partie de la famille des mouches, ces mouches imitent les formes et les couleurs de certaines espèces d’abeilles.
Elles se nourrissent de pucerons et favorisent la pollinisation de votre potager.

 

Les insectes nuisibles du potager :

À l’inverse des insectes auxiliaires, les insectes nuisibles détériorent notre potager et grignote nos plantes parfois même jusqu’à les tuer.

L’altise :

ou Alticinae est un insecte sauteur de l’ordre des coléoptères.
Prédateur de nombreuses cultures, on remarque sa présence par les dommages qu’elles causent sur les feuilles (petits trous)
Pour lutter contre l’altise, placez un point d’eau près de votre potager en y installant des crapauds.

potager en palettes astucesenligne.fr

 

La piéride :

est un insecte appartenant à la famille des papillons, la chenille est le problème principal de cet insecte puisqu’elle se nourrit de nos choux et navets.
La piéride a plusieurs prédateurs : La Guêpe et les oiseaux

 

Le pucerons : 

est un insecte appartenant à la famille des aphidoidea qui est l’une des espèces les plus ravageuses.
Ils se nourrissent de poivrons, betteraves, haricots etc.

insectes du potager

 

Le doryphore :

est un insecte appartenant à la famille des coléoptères, c’est un insecte ravageur important tant à l’état adulte qu’à l’état larvaire, une femelle peut pondre jusqu’à 600 œufs au cours de l’été.
Il se nourrit de pommes de terre, de tomates, d’aubergines et de choux.
Concernant le prédateur… Ils se font plutôt rares puisque le doryphore est toxique. Il faut donc les retirer manuellement pour un jardin potager biologique.

Insectes du potager nuisibles - astucesenligne.fr

 

La limace : 

fait partie de la famille des gastéropodes, elles agissent principalement la nuit et en cas de pluie.
Leurs aliments de prédilection sont les feuilles vertes et tendres.

 

La mouche blanche : 

est un insecte appartenant à la famille des hémiptères et tout comme les pucerons, ce sont des suceurs de sève.
Le prédateur : Encarsia Formosa.

 

Bien sûr il existe d’avantages d’insectes, la liste serait trop longue pour tous les classer mais les principaux auxiliaires et nuisibles de notre jardin potager sont présents dans cet article.
Afin d’aider nos auxiliaires vous pouvez fabriquer ou acheter un abri à insectes.

Pour ma part, j’ai fabriqué mon propre hôtel à insecte, vous pouvez le retrouver sur le blog ou j’ai rédigé un article avec des photos et un plan pour construire le votre en palettes : Mon hôtel à insectes en bois de palettes. 
Toujours en bois de palettes pour favoriser le recyclage, je vous conseille de lire cet article si la création d’un potager en palettes vous intéresse : Fabriquer un potager en palettes

L’article sur les insectes du potager touche à sa fin, j’espère qu’il vous aidera à identifier les auxiliaires et les nuisibles. N’oubliez pas, les légumes sont meilleurs sans produits chimiques 😉

Voici un tutoriel réalisé par Marie Wild pour fabriquer vous-même votre abri à insectes.

 

Comments

  1. Merci beaucoup
    Pour tout ses renseignements.
    Très utiles pour mon potager.

Laisser un commentaire